choisir vidéoprojecteur

Comment choisir son vidéoprojecteur ?

L’achat d’un vidéoprojecteur n’est pas anodin. Les tarifs peuvent démarrer très bas mais aussi s’envoler en fonction des caractéristiques techniques et des performances attendues. Alors pour bien choisir son vidéoprojecteur découvrez nos conseils pour vous sensibiliser aux critères de selection essentiels.

Choisir son vidéoprojecteur selon l’utilisation

Avant de choisir votre vidéoprojecteur, vous devriez avoir défini l’usage que vous voulez en faire. Cela vous permettra d’avoir une idée claire sur les paramètres à privilégier lors du choix.

Vidéoprojecteurs pour bureaux

vidéoprojecteur professionnel

Achetez-vous le vidéoprojecteur pour votre entreprise ? Va-t-il essentiellement servir aux séances de présentations de PDF et de Power Point organisées dans votre structure ? La compacité et la luminosité sont des paramètres à privilégier. Les vidéoprojecteurs à focale courte sont particulièrement recommandés pour garantir une taille adéquate à l’image projetée malgré le fait que l’appareil soit rapproché de l’écran.

Dans ce cas, optez pour les formats 16 :10 contrairement aux formats 16 :9 pour lesquels l’image sera moins haute. Si vous avez prévu un grand budget pour l’achat du vidéoprojecteur de votre entreprise, vous pouvez vous orienter vers une résolution WUXGA (1920 x 1200 px) en format 16:10. En revanche, les petits budgets préféreront une résolution WXGA (1280 x 800 px) toujours en format 16:10.

Peut-être que vous n’aurez pas l’occasion d’utiliser à chaque fois un ordinateur pour les séances de présentation de vos fichiers PPT ou PDF. Assurez-vous alors de choisir un appareil qui puisse prendre directement une carte SD ou une clé USB.

Un vidéoprojecteur professionnel doit être léger, vous permettant de le déplacer facilement de salle en salle et partout où vous rencontrez vos partenaires.

Vidéoprojecteurs pour home cinéma et jeux vidéo

Les vidéoprojecteurs conçus pour le home cinéma et pour les jeux vidéo sont caractérisés par une qualité d’image exceptionnelle. La résolution, le contraste et la colorimétrie sont optimaux sur ces modèles. On associe souvent home cinéma et jeux vidéo parce qu’un bon vidéoprojecteur pour jeux vidéo sera aussi excellent en home cinéma. Vous pouvez choisir entre la résolution Full HD (1920 x 1080 px), la résolution WUXGA (1920 x 1200 px) ou encore la résolution UHD 4K (3840 x 2160 px) en format 16:9.  Si vous voulez que vos images soient vraiment nettes, privilégiiez les vidéoprojecteurs 4K dont la résolution vaut 4 fois celle promise par un appareil en Full HD.

vidéoprojecteur cinéma

Less vidéoprojecteurs pour home cinéma et  jeux vidéo est exigent sur la restitution fidèle des scénarios. Ces vidéoprojecteurs doivent particulièrement être silencieux pour une expérience la plus immersive possible. Le niveau sonore adéquat dans ce cas doit impérativement être inférieur à 30 décibels.

En particulier, le gamer doit s’intéresser à l’input lag garantissant un retard à l’affichage réduit. Vous n’êtes pas sans savoir que sans un bon temps de rafraichissement, vous ne pourrez pas réaliser de bonnes performances lors de vos séances de jeux. Certains vidéoprojecteurs gaming sont alors équipés de mode jeu ou fast et ce sont ces vidéoprojecteurs que nous vous recommandons. On citera parmis les modèles les plus connus les Acer Predator Z650 ou le BenQ TH685.

Vidéoprojecteurs pour voyageurs

Si vous voyagez souvent, il vous faut un vidéoprojecteur compact et léger. Une gamme spéciale dénommée pico projecteurs ou mini vidéprojecteur a été conçue pour vous ! Ces vidéoprojecteurs peuvent même tenir dans une main, ils se transportent sans difficultés majeures. Pour la connectique, ils sont souvent dotés d’un port USB ou d’un port HD/SDHC. Certains constructeurs équipent ces vidéoprojecteurs mobiles d’une batterie rechargeable. Ils sont aussi très souvent plus abordables. Mais le principal inconvénient auquel vous devez vous attendre est leur faible luminosité car plus petit est le vidéoprojecteur, moins grande sera sa luminosité et la puissance de sa lampe. Parmi les modèles qui rencontrent le plus de succès on notera le ViewSonic M2, le Xgimi Mogo Pro, le Nebula Capsule d’Anker ou encore le LG Minibeam PH550G.

Quelle résolution choisir ?

La résolution est un paramètre exprimé en pixels qui renseigne sur la qualité de l’image projetée. La résolution de votre vidéoprojecteur sera en fonction de la source d’image que vous utilisez ainsi que de l’utilisation que vous faites de l’appareil (home cinéma, jeux vidéo, utilisation professionnelle, etc.). Aujourd’hui, il existe plusieurs vidéoprojecteurs haut de gamme qui ont une résolution 4K (3840 x 2160 px). C’est la résolution la plus élevée sur le marché grand public.

Les différentes résolutions de vidéoprojecteurs que vous trouverez sont :

  •  4K (3840 x 2160 px) propice au home cinéma.
  •  WUXGA : 1920 x 1200 px destiné pour une utilisation professionnelle
  • Full HD : 1920 x 1080 px utilisée en home cinéma et en entreprise
  • HD ready : 1280 x 720 px pour le home cinéma entrée de gamme
  • WXGA : 1280 x 800 px en format 4 :3 qui peut être utilisé en entreprise
  • SVGA : 800 x 600 px au format 4 :3 qui n’est plus utilisé.

Pour le home cinéma et les jeux vidéo, on recommande de choisir au moins une résolution HD ready pour une qualité d’image acceptable et un niveau de détail suffisant.

Quelle focale choisir ?

vidéoprojecteur focale

La taille de l’image affichée par votre vidéoprojecteur dépend essentiellement de l’espace dont vous disposez. La grandeur la plus significative permettant d’évaluer cette distance de recul avec précision est le rapport de projection. C’est une caractéristique que vous pouvez vérifier sur la fiche technique de votre vidéoprojecteur.

La distance de recul d’un vidéoprojecteur se calcule en multipliant le rapport de projection par la largeur de l’écran. Ainsi, si vous avez besoin d’une image de 4 mètres pour un rapport de projection de 2, vous devez choisir un recul de 8 mètres, c’est-à-dire un vidéoprojecteur à focale longue.

Une focale courte a un rapport de projection plus petit que 1. Elle est caractérisée par la proximité du projecteur avec l’écran. Concrètement, il s’agit d’une distance de recul inférieure à 5 mètres. Si vous avez une petite pièce, c’est ce qu’il vous faut.

Une focale moyenne a un rapport de projection compris entre 1 et 2. C’est le rapport le plus répandu. La distance de recul se situe entre 3 et 5 mètres pour ce type de focale.

Les vidéoprojecteurs à focale longue se placent généralement derrière le public, à une distance de recul supérieure à 5 mètres. Leur rapport de projection est plus grand de 2.

Quelle luminosité/contraste choisir ?

La luminosité est une caractéristique exprimée en Lumens ANSI ou en LUMENS. Elle dépend essentiellement de l’éclairage dans la salle de projection. Une salle suffisamment éclairée nécessite un vidéoprojecteur avec une forte luminosité. Si votre vidéoprojecteur est destiné au Home Cinéma, vous pouvez opter pour une luminosité classique de 2000 lumens. En revanche, l’éclairage dans une salle dédiée au Home cinéma peut être beaucoup plus maitrisé que lors d’une présentation en entreprise.  Les vidéoprojecteurs bureautiques s’utilisent souvent en journée et de ce fait pourraient nécessiter une plus grande luminosité. Ces vidéoprojecteurs ont une luminosité minimale de 3000 lumens.  Dans tous les cas, une pièce suffisamment sombre garantit une meilleure qualité d’image.

Le contraste est aussi un critère influençant la qualité d’image perçue par le public. C’est un ratio qui rend compte de l’intensité lumineuse du point le plus clair par rapport à  celle du point le plus sombre. 10000:1 signifie alors que le point le plus lumineux est 10000 fois plus lumineux que le point le plus sombre. Un faible contraste est synonyme d’une image terne.  Vous devez donc choisir un contraste de 10000:1 au minimum pour tirer pleinement profit de votre vidéoprojecteur, que ce soit en Home cinéma, en entreprise ou pour les jeux vidéo. Il n’est pas malheureusement évalué de la même manière par tous les constructeurs, ce qui rend moins représentatives les valeurs indiquées sur les appareils. Il faudrait donc vous tourner vers les tests des produits ainsi que les avis des utilisateurs pour avoir une idée plus objective sur le rendu image.

Quelle technologie de projecteur choisir ?

Il existe plusieurs technologies de projection, chaque technologie ayant ses avantages et ses inconvénients. Il s’agit des technologies DLP, 3LCD et LCOS. La plus répandue d’elles est la technologie DLP proposée par les grandes marques telles que Benq, Acer et Optoma. Elle offre en général un bon rapport qualité/prix. Cependant, elle peut avoir un effet arc-en-ciel chez certaines personnes. Le principe est basé sur la réflexion de la lumière par un système de plusieurs millions de petits miroirs. Elle demande très peu d’entretien, garantit une bonne colorimétrie et des images détaillées. Le niveau sonore est souvent élevé à cause des ventilateurs qui assurent le refroidissement de la lampe.

C’est Epson le précurseur de la technologie tri-LCD (3LCD). Elle ne génère aucun effet arc-en-ciel. L’inconvénient majeur est qu’elle est souvent chère. La présence de 3 matrices favorise la correction de l’effet arc-en-ciel. Un autre avantage de cette technologie est son faible niveau sonore et la réduction de la fatigue oculaire. En revanche, vous devez vous apprêter pour assurer un entretien régulier des filtres.

Pour une qualité exceptionnelle en Home Cinéma, la technologie LCOS est recommandée. Mais pour acquérir un vidéoprojecteur de cette technologie, il faudrait prévoir un budget de 2000 euros minimum.  La technologie LCoS peut être appelée SXRD ou D-ILA selon le constructeur. Elle permet de profiter simultanément des points forts des technolgies LCD et DLP. Vous pouvez l’utiliser que ce soit en Home Cinéma ou en entreprise. Il n’y a donc pas d’effet arc-en-ciel et les profondeurs des noirs sont excellentes.

Les constructeurs travaillent bien leurs technologies DLP et LCD en sorte qu’aujourd’hui, la technologie du projecteur n’est plus le critère le plus important à considérer.

Quelle connectique choisir ?

La source peut être reliée au vidéoprojecteur avec ou sans fil. Le HDMI permet une connexion filaire. Il est souvent utilisé en HD pour le Home cinéma. Dans le monde professionnel, on préférera une connexion sans fil. On apprécie les modèles plus récent dit « tout en un ». Ces modèles intègrent les technologies « wifi » dualband et bluetooh. Elles permettent de connecter vos vidéoprojecteur à internet très facilement ou de le relier à vos équipements sonores sans aucun fil.

Quel système d’exploitation choisir ?

Les systèmes d’exploitation WebOS et Android TV vous permettent d’utiliser plus facilement votre vidéoprojecteur, exactement comme un téléviseur. Les OS plus récent permettent notamment d’ajouter des applications de vidéo à la demande, de streaming. Vous pouvez regarder des contenus en Full HD ou en 4K directement à partir de ces applications, sans connecter aucune source physique à votre appareil.

Autres paramètres

La technologie de la lampe est importante.  Les lampes au mercure (UHP) sont souvent utilisées en Home Cinéma et ont une durée de vie variant entre 3000 et 5000 heures. Les lampes LED ont une durée de vie 4 à 5 fois supérieure à ce que proposent les lampes au mercure.  Elles sont aussi peu consommatrices d’énergie.  S’il est vrai qu’ils sont très chers, les vidéoprojecteurs laser ont une durée de vie pouvant être 2 fois supérieure à celle des lampes LED.

D’autres critères comme le bruit, la correction d’image et le zoom sont également à considérer lors du choix d’un vidéoprojecteur. Il s’agit d’options non indispensables mais qui apporteront du confort d’utilisation. Et à prix équivalent on s’orientera souvent vers le modèle proposant le plus d’options.

Publié par

Jeff

Jeff

Je vis avec mon temps, amateur de technologie et de modernité. J'aime partager mes trouvailles et mes humeurs. Je ne regarde plus la télévision depuis longtemps mais j'aime le cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *